L'eau indispensable à notre vie

Un corps adulte est composé en moyenne de 70% d'eau. Chaque jour notre métabolisme provoque un rejet d'eau : urine, transpiration, respiration, selles. Cette perte est de l'ordre de 2,5 litres d'eau. En cas d'activité physique (élévation de la température) ou de maladie (diarrhée) cette perte augmente...

On comprend bien la nécéssité de s'hydrater correctement mais la réalité tend à montrer que ça n'est pas le cas pour une grande majorité : 80% d'entre nous consommerait moins de la quantité d'eau nécéssaire (de 1,5 à 2 litres) à une bonne hydratation...mais pour quelle raison ?

Le corps humain est normalement bien fait pour cela. Normalement les besoins hydriques sont ressentis de façon naturelle. Pourtant cette capacité s'attenue dans certain cas : avec l'âge,  avec la consommation de boissons durétiques (thé, café, sodas...) qui trompes les sensations, celle de certains médicaments...notre mode de vie actuel !

Nous avons à notre dispositions certains signes permettant de nous indiquer un éventuel manque d'hydratation, en voici 6.

mauvaise haleine      Mauvaise haleine

La salive a des prorpiétés anti-bactériennes mais la déshydratation peut empêcher d'en fabriquer suffisament d'où la mauvaise haleine si on admet la bon brossage des dents ! C'est en outre un signe fréquent de déshydratation. La bouche qui est sèche est aussi un signe de deshydratation. Non seulement c'est désagréable mais en plus c'est pas bon pour les dents ou le système digestif.

Peau sèchePeau sèche

Une peau rugeuse et moins souple indiquent une peau sèche. La peau s'assèche lorsqu'elle manque d'eau. A la surface de le peau existe un film protecteur composé de graisse et d'eau. La graisse est produite par les glandes sébacées (dans le derme), l'eau provient des glandes sudoripares (derme). En cas d'altérartion de ce film la peau s'assèche.  

 

Crampes

Provoquées le plus souvent par un manque d'échauffement lors d'un effort intense et elles peuvent aussi, dans ce cas, provenir d'une transpiration excessive impliquant une perte d'électrolyte. Lorsqu"elles sont chroniques, elles sont alors d'origine métabolique et indiquent sans aucun doute un manque d'hydratatation. 

Faim 

On confond souvent les sensations de faim et de soif. D'ailleurs, on associe certains signes comme l'irritabilité ou le manque dénergie et la sensation de faiblesse à la faim alors que c'est probablement plus un signe de déshydratation. En effet, par exemple le foie a besoin d'eau pour puiser et exploiter l'énergie stocker dans nos ressources...

Maux de tête

Le cerveau baigne dans une sorte de poche fluide, composée,  entre autre, d'eau. Si la quantité de fluide est réduite à cause d'une déhydratation, le cerveau peut se presser directement contre certaine partie du crâne provoquant des maux de tête.